pochon

Dernière création dévoilée à l’occasion du Salon du chocolat de Paris : les carrés poivrés élaborés par l’artiste qui officie aux Thermes de Saint-Malo. Une belle réussite qui surprend bien les papilles. 

En un clin d’œil historique à la vocation du port de Saint-Malo, accueillir les navires qui ramenaient les épices de la lointaine Asie dès le 16e siècle, Pascal Pochon a imaginé un coffret de neuf chocolats poivrés. Après trois mois d’agréable labeur et de dégustations parfois déroutantes, les mariages ont été scellés entre des ganaches classiques et des poivres* issus des forêts tropicales de plusieurs pays.

« On les déguste dans un ordre bien précis » prévient Pascal. « En commençant par celui mâtiné de poivre blanc du Cambodge pour finir par celui au poivre de Sichuan de Chine, du plus doux au plus explosif ».

Après les avoir goûtés longuement un à un, l’on est étonné par la facilité avec laquelle les saveurs épicées et multiples du poivre s’accordent à merveille avec le chocolat (toutes les couverture viennent de chez Valhrona) et par l’aisance avec laquelle on passe d’une tonalité poivré  à l‘autre.

Nos coups de cœur ? Le parfum fruite du poivre rouge d’Inde et celui, tourbé, du poivre long d’Ethiopie. A découvrir sans tarder !

 carré poivre

8,50 € le coffret de 9 carrés de chocolat poivrés : ganache poivre blanc du Cambodge, ganache poivre noir d’Inde du sud, ganache poivre rouge d’Inde, ganache poivre à queue d’Indonésie, ganache poivre de Tasmanie, ganache poivre long d’Ethiopie, ganache poivre sauvage de Madagascar, ganache timut du Népal, ganache poivre Sichuan.

Disponible sur place au Carré Chocolat, 47 Quai Duguay-Trouin 35400 SAINT-MALO

Tél : 02 99 89 83 86, e-mail : chocolat@st-malo.com.

Ou sur commande par internet www.chocolat-thermesmarins.com/

 

À noter aussi les ateliers pâtisserie qu’anime Pascal Pochon. Atelier chocolat le 30 novembre et bûches de Noël le 4 décembre. Tarif: 55 € / personne. Lieu : Boutique Carré Chocolat. Horaire : 15h (durée 2 à 3 h).

 

* Les puristes calés en botanique auront noté que le timut et le poivre du Sichuan ne font pas partie de la famille des poivres (pipéracées). Il s’agit de la coque de baies très aromatiques de la famille des rutacées.

Photos ©Thierry Lacour